dimanche, juillet 14, 2024
20.7 C
Yaoundé

Cinéma africain : L’acteur camerounais Mitoumba soupçonné de vouloir promouvoir l’homosexualité

Cinéma africain : L’acteur camerounais Mitoumba soupçonné de vouloir promouvoir l’homosexualité

Après un message aux réalisateurs africains dans lequel il les invite à intégrer les réalités des autres cultures dans les scènes s’ils veulent « vendre partout » et  « gagner assez d’argent », le scénariste camerounais Ebenezer Kepombia connu sous son nom d’artiste Mitoumba, est sous les feux ardents des critiques des internautes africains. Ils soupçonnent le réalisateur, scénariste et producteur de cinéma camerounais né le 19 mai 1970, de nourrir  le projet de vouloir introduire des scènes visant promouvoir l’homosexualité ou la communauté LGBT dans ses  futures productions. 

Afrique54.net, Opinion –  Appréciée positivement par d’autres internautes qui essayent relativiser le débat, sa sortie faite le 16 août 2021, a suscité des mises en garde et des recadrages lancés à l’encontre du natif de Bazou, promoteur de Chambeny Entertainment.

Afrique54.net vous propose les 34 réactions sélectionnées sur près de 800 commentaires enregistrés à la suite de son post du  réalisateur et producteur des séries à succès « Cercle vicieux », « Les déballeurs », « Foyer polygamique », « Reine Blanche » et « Otages d’amour ».

 

Post de Mitoumba Kepombia officiel :

« Chers collègues Réalisateurs, ne pensons pas seulement à l’Afrique au moment de créer nos œuvres, ça réduit le champ d’exploitation de l’œuvre. N’ayons pas peur que des Africanistes disent que certaines de nos scènes ne reflètent pas nos réalités, pensons aussi aux réalités des autres.

Nous avons certes le devoir de valoriser notre culture et l’imposer pourquoi pas aux autres, mais n’oublions pas que bien que le cinéma soit un art, il est aussi une activité économique, le film est donc une marchandise, il faut pouvoir le vendre partout si on veut gagner assez d’argent.

C’est l’Afrique qui accepte encore presque tout, mais les chaînes de télévision hors du continent ne diffuseront nos œuvres que si elles y trouvent un peu de leurs réalités.

#pensons business ».

 

Réactions

« Pour de l’argent, certains ont vendu l’Afrique », Chantal Youdom

« Ce post est juste nul… Vous avez appuyé sur déranger. La culture africaine a besoin d’être plus forte et de s’imposer à travers le monde. Pour de l’argent, certains ont vendu l’Afrique. Quand va-t-on prendre conscience ? Créer un marché camerounais rentable et vous verrez si vous avez toujours besoin des euros des Blancs. »


« Nous aussi pouvons les imposer notre culture… Pardon ne nous perdez pas », Hat Blanc

« Avec tout le respect que j’ai pour vous, je ne partage votre avis. Mettez en première ligne la culture africaine et imposer la aux autres. Les séries Novelas sont les plus regardées en Afrique francophone et pourtant ça ne reflètent en rien notre culture. Arrêtons un peu de toujours vouloir tout copier en Occident pour une fois. Nous aussi pouvons les imposer notre culture. C’est avec les séries africaines (culture) qu’on vous a connu et c’est aussi avec ça qu’on vous aime bien. Pardon ne nous perdez pas. J’espère seulement que vous n’allez pas introduire l’homosexualité très prochainement. Je peux comprendre que c’est du business mais s’il vous plaît restons Bantous. »


 « J’espère qu’il n’y a pas de scène d’homosexualité en cours de téléchargement », Nadine Tsoblyh


« Je suis déçu par ce post ! », Michèle Abessolo 

« Je suis déçu par ce post ! Si nous ne capitalisons pas notre culture soi-disant qu’il faut vendre, je suis désolée, les autres vont le faire. L’Occident est à bout de souffle côté créativité. Ils vont venir encore nous voler nos arts pour nous les vendre et s’enrichir et on aura que nos larmes pour pleurer. Observer bien ce qui se passe au niveau de la musique, la mode, les vidéos clips… ils viennent s’inspirer chez-nous, après ils vont breveter toutes nos affaires! L’Afrique est le continent où il y a encore une vraie diversité culturelle dont nos artistes peuvent s’en inspirer et la vendre dans le monde. »


« Ne tentes même pas sinon, je vais une fois coder A+ », Fran Cine

« Nous avons tant valorisé la culture d’ailleurs pourtant la nôtre reste encore peu connue ailleurs. Nos œuvres doivent faire promotion de celle-ci. J’ose espérer que Pa’a Kepomb, tu ne vas pas nous mettre les scènes de Ndebso et les dans Mme… Mr. Ne tentes même pas sinon, je vais une fois coder A+ ».


« Nous sommes perdus à cause des cinémas importés », Bakay Kaya

« Novelas ou Zee magic… a pour but de décimer la femme africaine, un déracinement de notre culture. En tout cas nous sommes perdus à cause des cinémas importés. »

A LIRE AUSSI


« Tu te prépares déjà à mettre de l’homosexualité dans tes œuvres le père !!!! », Precious Diamond Zeud

« Tu te prépares déjà à mettre de l’homosexualité dans tes œuvres le père !!!! Il faut une fois dire et quitte sur ça. Ils doivent courir derrière nos œuvres car, nous restons encore les seuls à avoir une culture descente. Donc, la vie n’est pas fait d’argent mais de principe, si tu veux vendre tes films aux USA il faut aller y rester ; car, ton casting passera vite, mais ici notre culture nous plaît toujours … ».


« Toujours faire les choses pour plaire aux Occidentaux », Fadil Karington Nguimbus

« Le néocolonialisme a du chemin. Toujours faire les choses pour plaire aux autres (Occidentaux). Arrêtons cette manière de voir qui nous est imposée. Bangou et Guider peuvent être le Dubaï de demain. Il faut juste y croire et travailler dur pour l’intérêt général. L’argent n’est que le résultat d’un investissement sur moyen et long terme. Be visionnary ».


« On finira par perdre notre identité en voulant rentabiliser nos œuvres », Murielle Piekam Alima 

« On finira par perdre notre identité en voulant se faire accepter par les autres ou en voulant rentabiliser nos œuvres. Pourtant si nous restons fidèles à nous-même et consommons nos produits, le reste de la planète va suivre. Restons original et nous serons des leaders et non des suiveurs. Quand on perd son identité, on se perd soi-même, et on n’est plus personne. Les autres font pour eux, selon eux et majoritairement ça n’arrange pas nos valeurs, mais on consomme. Ils ne pensent pas à nous dans leur truc. Parce qu’avec cette histoire où à chaque séquence on gifle les hommes dans une série camerounaise, j’ai bien peur… »


« On te voit venir. C’est comme ça que ça commence », Ariane Lontio

« Avec tout le respect le Père, on te voit venir. C’est comme ça que ça commence. J’espère seulement que les bilingues-là ne t’imposent pas déjà ça … Nous avons aimé les Novelas sans nous reconnaître à l’intérieur. Faites du purement africain et l’Occident viendra vers vous. Regardez un peu les films de l’Asie ».

 

 


« Valorisons notre culture », Christel Yoba

« Nous Africains consommons les œuvres de l’Occident sans problème. Je crois qu’ils peuvent faire pareil…valorisons notre culture. »


« Bien parlé le père », Jocelyne Naëla Lontchi 

« Il faut être réaliste. L’artiste doit pouvoir vivre de son art ; vu qu’il y dédie sa vie. Bien parlé le père. »


 « C’est vrai. Mais être très sélectif dans ce que vous prenez ailleurs » Salif Lamere

« Hum! C’est vrai. Mais être très sélectif dans ce que vous prenez ailleurs. Cependant, je crois que c’est l’Afrique qui t’a d’abord accepté et valorisé. Malheureusement, c’est eux qui vendent les images des Africains aux Africains. Ils ne diffusent pas dans leurs bouquets juste parce le film a une part de leurs réalités. Mais surtout parce que c’est du business. Il y a une forte demande en Afrique. Et cette Afrique à elle seule peut faire de vous des milliardaires. Sinon, pour le travail et beaucoup de courage. »


« Le cinéma est l’arme qu’ils ont choisi », Ulrich Kenne 

«  Tout à fait vrai, le fait de clamer tout le temps l’Afrique et rien que l’Afrique nous enlève des parts de marché importantes. Je comprends pourquoi on parle de mère porteuse dans Madame Monsieur et plein d’autres choses. Bravo. Mais j’espère que ce n’est pas une manière de nous préparer à rencontrer des scènes d’homosexualité dans tes prochaines créations ( apparemment le cinéma est l’arme qu’ils ont choisi). Notons aussi que les productions d’ailleurs n’ont rien avoir avec nos réalité mais nous les diffusions quand même et elles impactent à suffisance notre quotidien, nous aussi pouvons imposer nos contenus. »


« …Tu ne vas pas introduire les couples homosexuels dans tes productions », Olivier Le Nouveau 

« J’espère seulement Grand Frère, que tu ne vas pas introduire les couples homosexuels dans tes productions, juste pour  séduire l’étranger ? Stp tout sauf l’autre-là. »


« Mintoumba n’a rien dit de mal », Ateb du Mboko à Olivier Le Nouveau

« Le père n’a rien dit de mal. Il ne demande pas au réalisateur de délaisser la culture africaine, mais d’y mettre un peu de la culture des autres afin que leurs réalisations ne soient pas seulement destinées à un public africain. Avant tout, lorsqu’on investit de son argent on attend un retour sur investissement. D’ailleurs, que le public camerounais ne paye même pas d’abord. Combien de Camerounais sont prêts à payer 5000 ou 10 000 f Cfa pour voir l’avant-première d’un film ? On les compte au bout des doigts. Soyons réaliste. Il faut payer les factures à la fin du mois. »


« L’obsession des Blancs c’est de nous imposer l’homosexualité », Olivier Le Nouveau à Ateb du Mboko

Ce que tu dis est vrai. Mais nous savons tous que l’obsession des Blancs en ce moment c’est de nous (aux noirs) imposer l’homosexualité en contrepartie de leur soi-disant AIDES. Or, même si nos réalisateurs mettent toutes leurs réalités et oublient les trucs de « ntchèlè » ils ne seront pas satisfaits parce qu’ils veulent nous faire entrer ce monde satanique dans notre subconscient à travers la musique, les séries et les films. Et imagines-toi que nous-mêmes on s’y met. Sache que c’est fini. »


« Ne te laisse pas influencer par les Occidentaux mon père », Taikao De Soukoumkaya

« Ne te laisse pas influencer par les Occidentaux mon père, je parie qu’ils te demandent de mettre en valeur des trucs obscènes que les Africains refuse d’admettre tels que l’homosexualité et autres.. »


« Ne nous fait pas regretter… », Fidèle Ntoogue 

« Sorry! Hollywood vend la culture américaine, Bollywood celle indienne, Nollywood celle du Naija. Le cinéma français ou même européen fait pareil. Pourquoi nous nous devons chercher à les imiter sous prétexte qu’on cherche à s’externaliser? En plus pour vendre ça aux mêmes Africains (A+). Attention ! Même les gens comme Beyonce et Jay-Z sont amoureux de nos cultures. Il n’y a qu’à voir par exemple leur clip avec Oumou Sangaré. Bref le père ne nous fait pas regretter l’époque des films comme #QuartierMozart de tonton Jean-Pierre Bekolo . »


« Tout sauf ça », Mao Pictures

« Comme par exemple les scènes d’homosexuels ??? Le père tout sauf ça. »


« Merci beaucoup pour tout ce que vous faites »,Josiane Vanlier

« Vu sous cet angle, vous avez parfaitement raison. Merci beaucoup pour tout ce que vous faites ».


« Produisons camerounais et restons Africains », Jojo Le Ndolè Sucré

« Je ne partage pas ton idée M. Mitoumba Kepombia officiel le film est une marchandise certe. Mais chaque film a sa particularité et chaque pays a sa culture.  Un film chinois ne peut pas être un film américain, ni ivoirien ni européen, ni camerounais, le film doit être une fiction lié à notre culture et non étrangère. Je comprends bien que vous voulez vendre vos films même hors de l’étranger. Mais celui qui veut vraiment un film africain, il va acheter pas parce que dans ce film les acteurs se comportent comme des Blancs mais parce qu’il veut vraiment voir du pur africain. Une boutique de film est comme un restaurant chacun y entre et choisit son goût, choisit ce qu’il veut regarder. Monsieur, sachez que lorsque vous voulez mélanger plusieurs culture dans un film ça ne donne pas avec les personnages. Produisons camerounais et restons Africains sans vouloir copier les autres pays. »


« Pourquoi toujours attendre que les autres mettent en valeur nos œuvres », Sosthene Ngono 

« Certes , si nous voulons promouvoir notre culture , il faudra que nous ayons et professionnalisions nos propres canaux de diffusion . Pourquoi toujours attendre que les autres mettent en valeur nos œuvres. »


« Ils ont su vendre justement leur culture par l’innovation », Sosthene Ngono à William Pagop

« William Pagop les Usa ont-ils eu besoin d’introduire quelques aspects culturels des autres pour que leurs œuvres soient vu et apprécier par tout le monde ? Ils ont su vendre justement leur culture par l’innovation, le professionnalisme, la qualité … Tout ceci au moyen des structures de diffusion hyper organisées … Nous devons pouvoir en faire de même. »


« Le protectionnisme ne veut pas dire s’isoler », William Pagop  répondant à Sosthene Ngono

« Les USA ont, depuis la nuit des temps, toujours pris ce qui les intéresse dans la culture des autres pour améliorer la leur. Que ça soit le kung-fu qu’ils ont emprunté dans la culture chinoise, la comédie musicale qui vient d’Inde ….on peut citer comme ça jusqu’à demain. Le protectionnisme ne veut pas dire s’isoler. Il faut pouvoir comprendre les autres  pour mieux leur parler de soi. Tant qu’on garde une certaine originalité, je ne vois pas où il y a le problème. »


« Les médias sociaux camerounais en particulier seront en ébullition », Larry Tema

« Ah oui. Mais entre Africains, le jour que vous allez tourner une scène qui met en valeur ou qui soutient la communauté LGBT, les médias sociaux camerounais en particulier seront en ébullition. »


« Ce n’est pas en montrant les traditions des autres  qu’on va respecter le cinéma africain », Mota Junior

« Je trouve le raisonnement biaisé. Vous avez raison en parlant de business mais Hollywood est devenu puissant en montrant l’Amérique, même chose pour la Chine, l’Inde, la France etc. Ce n’est pas en montrant les traditions ou les cultures des autres pays qu’on va respecter le cinéma africain.»


« Je ne suis pas d’accord avec vos propos cher Monsieur », Yuri Henning Meke

« Je ne suis pas d’accord avec vos propos cher Monsieur.  L’Occident ou alors « non-africains » nous imposent leurs cultures à eux, et nous regardons quand même et trouvons très intéressant. Pour ne pas leurs imposer les nôtres pour qu’ils sachent que l’Afrique ce n’est pas seulement la brousse et le colonialisme ? »


« Laissez la paresse et soyez créatif », Audrey Rose

« J’aimerai savoir si c’est avec les réalités occidentales que le Nigeria et le Ghana ont conquis le monde ? Laissez la paresse et soyez créatif avec un matériau authentique. »


« … »Noir Africain »  qui es-tu vraiment ???… il n’y a pas que l’argent dans la vie », Pat Zaza

« Apparemment les euros que le père ci touche déjà là commencent à le rendre pala pala hein. Nous voyons les Asiatiques vendre leurs cultures à travers leurs œuvres, voire les imposer au monde. Malgré cela, ils s’en sortent financièrement… »Noir Africain »  qui es-tu vraiment ??? Avec tout le respect que j’ai pour toi le père, il n’y a pas que l’argent dans la vie, mais la protection des valeurs nobles qui sont les siennes et celles de son peuple. »


« Vous devez continuer à faire valoir notre réalité africaine », Bibiche Ateba

« Je pense plutôt que vous devez continuer à faire des efforts pour captiver votre cible et faire valoir notre réalité africaine en général et camerounaise en particulier comme le font les Ivoiriens ».


Twlight Gaelle Sunshine : « Tu nous prépares déjà à cela ? »

« Est-ce que l’Occident ou l’autre continent là valorise aussi notre culture ? Mais on visionne tout de même … Ils doivent apprendre de notre culture. Et en plus de l’autre côté dans leur culture, il y a l’homosexualité. Donc tu nous prépares déjà à cela ? »


« Les Occidentaux n’essaient de ressembler à personne » , Tatsa Podeline

« Tu ne vas jamais voir les Européens ou les gens de Hollywood vouloir ressembler ou plaire aux Africains quand ils mettent en scène leurs films. Tout ça parce qu’ils n’essaient de ressembler à personne ; mais à faire avec leur style, à prendre ou laisser ! C’est ainsi! »


« Faites-le pour l’Afrique et uniquement pour l’Afrique … », Leroy Van 

« Les œuvres de l’Occident sont consommés en Afrique. Pourtant, ça n’a rien à voir avec la réalité des Africains. Faites-le pour l’Afrique et uniquement pour l’Afrique …Quand les Africains auront accepté nos propres œuvres, l’Occident viendra de lui-même…

 

Hot this week

La RPDC condamne les directives nucléaires des Etats-Unis et de la République de Corée

►► La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a...

Normes au Cameroun : Chantal Andely nommée Directeur Général par intérim de l’ANOR

►► Au cours de la 16 eme session extraordinaire...

Botafogo beat Vitoria to return to Brazilian Serie A summit

Botafogo beat Vitoria to return to Brazilian Serie A...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

error: Content is protected !!