mercredi, juin 19, 2024
21.7 C
Yaoundé

Justice tunisienne : Des associations demandent à Kaïs Saïed de réintégrer les juges

Justice tunisienne : Des associations demandent à Kaïs Saïed de réintégrer les juges

► Trente-sept associations parmi lesquelles ‘’No Peace Without Justice’’ demandent que le président Kaïs Saïed réintégrer les juges, conformément aux décisions d’août 2022 rendues par le président du Tribunal Administratif de Tunis.

 

 

Afrique54.net │  Les associations appellent d’autres actions. Elles s’insurgent contre les ingérences de l’exécutif dans les affaires judiciaires. A leurs avis, le droit fondamental à un procès équitable par un tribunal indépendant et impartial est sacré.

Les signataires pensent que l’heure d’abroger, le décret-loi N°11 du 12 février 2022 tel que modifié par le décret-loi N°35 du 1er juin 2022 a sonné. Le régime de Kaïs Saïed doit s’arrimer aux standards internationaux relatifs à l’indépendance de la justice.

Les magistrats tunisiens anéantis

« Depuis le coup de force institutionnel du président Kais Saied du 25 juillet 2021, en passant par son décret du 22 septembre de la même année abrogeant implicitement l’ordre constitutionnel, à l’adoption un an plus tard de sa Constitution taillée sur mesure, le pouvoir judiciaire fait l’objet d’attaques incessantes, » relèvent les associations. Elles regrettent aussi la dissolution du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), par le Chef de l’Etat tunisien.

 

 

Le CSM a été remplacé par un conseil provisoire avant la révocation de 57 magistrats le 1er juin 2022. « L’indépendance de la magistrature, garantie par un CSM indépendant pour lequel des générations de militants et de juristes s’étaient battus, a ainsi été annihilée par le pouvoir exécutif qui s’est autorisé à révoquer unilatéralement juges et procureurs, » renchérissent les associations.

L’Etat de droit brisé en Tunisie

Le démantèlement de l’indépendance de la magistrature s’est doublé d’une atteinte flagrante à l’Etat de droit à travers le refus d’exécuter les décisions judiciaires. « Pis encore, le ministère de la Justice a ultérieurement engagé des poursuites pénales contre tous ceux qui ont été révoqués, entre autres devant le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, pour tenter de justifier leur révocation rétrospectivement, » indiquent les associations.

Les autorités tunisiennes multiplient les arrestations arbitraires et les poursuites judiciaires infondées contre des personnalités critiques du président Saied. « Celui-ci a publiquement averti ceux qui innocenteraient ses opposants, qu’il a qualifiés à plusieurs reprises de « terroristes », qu’ils seraient considérés « complices ». Entre ces menaces dirigées à son encontre de manière à peine voilée et la révocation arbitraire des magistrats, la justice tunisienne ne peut plus, aujourd’hui, pleinement remplir son rôle de garante des libertés et droits fondamentaux, » concluent les associations.

 

 

ORGANISATIONS SIGNATAIRES

1-Al Bawsala

2-Amnesty International

3-Association Al Karama pour les droits et les libertés

4-Association Beity

5-Association Citoyenneté et liberté Djerba

6-Association des familles des martyrs et blessés de la Révolution (Awfia)

7-Association des femmes pour la citoyenneté et le développement à Jendouba

8-Association des Magistrats Tunisiens (AMT)

9-Association Ensemble Pour La Citoyenneté Et le Changement

10-Association Ifeda

11-Association Joussour de citoyenneté

12-Association Karama Tozeur

13-Association Sawt Al Insen

14-Association Tunisienne de Défense des Libertés Individuelles

15-Association Volontaires Bouarada

16-Avocats Sans Frontières (ASF)

17-Coalition Civile pour la Défense de la Justice Transitionnelle

18-Comité Civil pour l’Indépendance du Pouvoir Judiciaire

19-Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme

20-Commission Internationale de Juristes (CIJ)

21-Commission Nationale pour les Militants de Gauche

22-Damj / Association Tunisienne pour la Justice et l’Egalité

23-Danner

24-Euromed Droits

25-Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES)

26-Human Rights Watch (HRW)

27-Initiative Mawjoudin

28-Instance Nationale pour la Défense des Libertés et de la Démocratie

29-Intersection Association for Rights and Freedoms

30-Justice & Rehabilitation

31-Legal Agenda

32-Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme

33-No Peace Without Justice

34-Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT)

35-Psychologue du Monde Tunisie

36-Réseau Tunisien pour la Justice Transitionnelle

37-Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT)

 

 

© Afrique54.net │ Lucien Embom

 

 

Hot this week

LTIMindtree Strengthens Presence in Saudi Arabia

LTIMindtree Strengthens Presence in Saudi Arabia   Opens its Regional Headquarters...

Conflits : Le nombre de civils tués en hausse de 72% dans le monde

Conflits : Le nombre de civils tués en hausse...

Xi sends congratulatory letter on 30th anniversary of Chinese Academy of Engineering

► Chinese President Xi Jinping on Monday called on...

Xi delivers video speech to opening ceremony of UNCTAD 60th anniversary celebration

Xi delivers video speech to opening ceremony of UNCTAD...

Topics

LTIMindtree Strengthens Presence in Saudi Arabia

LTIMindtree Strengthens Presence in Saudi Arabia   Opens its Regional Headquarters...

Conflits : Le nombre de civils tués en hausse de 72% dans le monde

Conflits : Le nombre de civils tués en hausse...

Xi sends congratulatory letter on 30th anniversary of Chinese Academy of Engineering

► Chinese President Xi Jinping on Monday called on...

Xi delivers video speech to opening ceremony of UNCTAD 60th anniversary celebration

Xi delivers video speech to opening ceremony of UNCTAD...

Le président de Xinhua rencontre le président honoraire du 48 Group Club du Royaume-Uni

Le président de Xinhua rencontre le président honoraire du...

Xinhua president meets UN global communications chief

Xinhua president meets UN global communications chief "Xinhua is one...
spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img