dimanche, juillet 14, 2024
21.7 C
Yaoundé

Coopération EIFORCES  – Japon/PNUD: La convention 2021-2022 entre en gare

Coopération EIFORCES  – Japon/PNUD: La convention 2021-2022 entre en gare

C’est le 03 avril 2022, dans la capitale économique du Cameroun, Douala, que l’EIFORCES et le Programme des Nations Unies pour le Développement ( PNUD) finalisent le rapport qui clôture la convention 2021-2022.

 

 

 

Afrique54.net – Le 03 avril 2022, les deux parties, l’EIFORCES et le PNUD ont tenu une concertation à Douala. D’un montant 300 000 de dollar US, ladite convention a permis à l’EIFORCES, d’une part, de mener deux séminaires de sensibilisation sur les Engins Explosifs Improvisés (EEI) et les Armes Légères de Petit Calibre (ALPC); d’autre part, d’organiser la conférence internationale sur la Covid-19.

Améliorer les performances de l’EIFORCES

En ouvrant les travaux, le Général de Brigade André Patrice BITOTE, Directeur Général de l’EIFORCES a salué la qualité du partenariat EIFORCES-Japon/PNUD qui permet à l’Ecole d’améliorer ses performances et de tenir son référencement comme Centre d’Excellence de l’Union Africaine et de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale et un acteur majeur dans la lutte contre ces nouveaux outils de la terreur. Il a par ailleurs magnifié l’apport du Japon et de la coopération internationale dans l’adressage de cette arme aux mains de terroristes et autres irrédentistes.

L’EIFORCE en bref

Suite aux lacunes capacitaires relevées par les Nations-Unies, des forces de police d’Afrique déployées dans le cadre des Opérations de Soutien à la Paix (OSP), le Cameroun et ses partenaires à entamer une réflexion dès 2005 sur la mise sur pieds d’un centre dédié à la formation des unités de police, de policiers individuels et d’ experts de la sécurité pour les OSP. L’Ecole Internationale des Forces de Sécurité (EIFORCES) est ainsi créée par Décret Présidentiel  N° 179 2008 du 22 Mai 2008

L’EIFORCES poursuit depuis lors un triple objectif à savoir, contribuer au renforcement de la stabilité régionale, améliorer la gouvernance sécuritaire des pays africains et promouvoir des standards communs au sein des forces de police et de gendarmerie destinées aux opérations de paix dans le cadre des missions de l’ONU et de l’union africaine.

 

 

L’institution vise à dispenser des formations principalement destinées à des personnels de Police et de Gendarmerie appelés à participer aux missions de paix et de sécurité, au sein de la composante “police » en application des normes de la Force Africaine en Attente (FAA), de l’Union Africaine, conformément aux standards de l’ONU.

 

© Afrique54.net Eric Ngono

 

A LIRE AUSSI

Hot this week

Normes au Cameroun : Chantal Andely nommée Directeur Général par intérim de l’ANOR

►► Au cours de la 16 eme session extraordinaire...

Botafogo beat Vitoria to return to Brazilian Serie A summit

Botafogo beat Vitoria to return to Brazilian Serie A...

La République de Corée proteste contre les revendications territoriales du Japon sur des îlots contestés

La République de Corée a protesté vendredi contre les...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

error: Content is protected !!