dimanche, juillet 14, 2024
25.7 C
Yaoundé

Les Maliens vivants en Côte d’Ivoire se désolidarisent d’Ibrahim Camara et appellent à son  » arrestation « 

Les Maliens vivants en Côte d’Ivoire se désolidarisent d’Ibrahim Camara, autoproclamé du  président de la transition civile du  Mali

La Communauté   malienne vivant au pays d’Alassane Ouattara est montée au créneau pour dénoncer Ainea Ibrahim Camara, l’homme qui s’est autoproclamé Président de la transition  depuis la Côte d’Ivoire le vendredi 25 février 2022.

Afrique54.net (A54) – Le Haut Conseil des Maliens de Côte d’Ivoire, le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne en Côte d’Ivoire, le Collectif des Partis Politiques maliens représentés en Côte d’Ivoire, le Conseil National de la Jeunesse du Mali en Côte d’Ivoire, la Plateforme des Organisations de la Société Civile malienne en Côte d’Ivoire, ont à l’unanimité condamné avec véhémence ces propos qu’ils ont qualifié  d’injurieux et subversifs. Par ailleurs, ils ont apporté leur soutien indéfectible et sincère au Colonel Assimi Goïta, président de la Transition et chef de l’État du Mali. C’était le  mardi 2 mars  au cours d’un point de presse tenu à Abidjan.

‹‹Suite aux déclarations mensongères, fantaisistes éhontées et irresponsables du sieur AINEA Ibrahim CAMARA, leader du Parti Mouvement Républicain, s’autoproclamant Président d’un prétendu gouvernement de Transition du Mali, à compter du 27 février 2022, nous, Communauté malienne en Côte d’Ivoire, représentée par le Haut Conseil des Maliens de Côte d’Ivoire, le Consey supérieur de la Diaspora malienne en Côte d’Ivoire, le Collectif des partis politiques maliens représentés en Côte d’Ivoire , le Conseil National de la jeunesse du Mali en Côte d’Ivoire, la Plateforme des organisations de la société civile en Côte d’Ivoire, condamnons avec véhémence, ces propos injurieux et subversifs. À cet effet, nous réitérons notre soutien indéfectible et sincère au Colonel Assimi Goïta ainsi qu’au gouvernement dirigé par le Dr. Choguel Kakalla MAIGA, Premier ministre, Chef du Gouvernement et l’ensemble des  institutions de la République ››, a indiqué Salou Maiga.

Par ailleurs, il a exhorté  les autorités maliennes au nom de cette plateforme  à tout mettre en œuvre en vue de l’arrestation de cet individu pour qu’il réponde de ses actes devant les juridictions compétentes. Aussi, ils ont   affirmé  qu’ils  ne sont mêlés ni de près ni de loin à de telles déclarations qui portent atteinte à la sûreté de l’État, à la sécurité et à la souveraineté nationale.

« Le Malien de la diaspora est patriote comme celui vivant à l’intérieur »

Le secrétaire général du Haut Conseil des Maliens de Côte d’Ivoire a rassuré que la Communauté malienne vivant en terre d’Eburni ne laissera personne nuire et faire du Mali ce qui ne le grandisse ou ce qui ne l’honore pas. ‹‹ Il est apparu et connu de tous que le Malien de la diaspora est patriote comme celui vivant à l’intérieur. Cela s’explique par la grandeur et les valeurs de dignité et de noblesse qui caractérisent le malien en général. Ceci dit, permettez-moi de vous dire que ce jour est aussi pure gravité à nul autre pareil. Jamais nous n’avons appris qu’un Malien résidant à l’extérieur s’est autoproclamé président de République. Encore moins président de transition civile sauf s’il est indigne ››, a-t-il précisé.

► LIRE AUSSI ►  Confrérie des Dozos de Côte d’Ivoire : Dosso Sory prône l’assainissement

 

Il a également constaté que l’heure est donc grave.  ‹‹ De quoi s’agit-il en fait ? Voici environ deux bonnes semaines qu’il est revenu de constater dans une vidéo sur place et sur les réseaux sociaux, qu’un individu se nommant Ibrahim Camara, le président du Parti de Mouvement Républicain a annoncé à partir d’Abidjan, la mise en place d’un Gouvernement de transition civile au Mali dont il s’est autoproclamé président. Cet individu aurait été aidé par certains membres de la communauté malienne en Côte d’Ivoire. Oui, il faut le dire. Ceux-ci ont même démarché des personnes ressources pour lui. Ils ont pris part physiquement à sa conférence de presse. Quant aux présumés membres appartenant à ces structures associatives reconnues, ils répondront devant les responsables de ces associations en tant que porteur en conseil de discipline et, le règlement intérieur va être appliqué avec rigueur conformément au degré de la faute commise. Pour conclure, voici mesdames et messieurs les raisons de notre présence en ces lieux. Nous sommes là aujourd’hui pour rassurer et réitérer notre soutien total et indéfectible aux autorités de la transition, au président de la transition, le colonel Assimi GOITA, chef de l’Etat, au gouvernement de la transition dirigé par le Dr Choguel Kokalla MAIGA et aux institutions de la République. Nous sommes ici pour dire non aux actions inhumaines, injustes, illégales et illégitimes infligées à notre pays. Inch Allah le Mali s’en sortira. Nous sommes réunis ici pour confirmer notre soutien et notre chaleureuse félicitation aux forces armées maliennes qui montent en puissance de jour en jour. Nous sommes là pour démontrer notre sens patriotique élevé et notre amour pour notre patrie. Je vous remercie ››, a conclu Maiga.

 

©  A54 Stéphane Beti , depuis Abidjan

Hot this week

Paris 2024 Cycling Preview: Pogacar, Van der Poel, Evenepoel to beat in tight road race

Paris 2024 Cycling Preview: Pogacar, Van der Poel, Evenepoel...

Candidature de Paul BIYA à la prochaine présidentielle –  Dr Henri Eyebe Ayissi, l’avant-gardiste

Candidature de Paul BIYA à la prochaine présidentielle -...

Donald Trump dit avoir été blessé par balle lors d’un meeting électoral en Pennsylvanie

Trump dit avoir été blessé par balle lors d'un...

La RPDC condamne les directives nucléaires des Etats-Unis et de la République de Corée

►► La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a...

Normes au Cameroun : Chantal Andely nommée Directeur Général par intérim de l’ANOR

►► Au cours de la 16 eme session extraordinaire...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

error: Content is protected !!