dimanche, juillet 14, 2024
20.7 C
Yaoundé

🇨🇮 Côte d’Ivoire : Stéphane Eholié parle après son élection : « Le port est le poumon de l’économie ivoirienne »

  A l’issue de l’Assemblée générale constitutive du Bureau de gestion de la main-d’œuvre docker de Côte d’Ivoire (Bgmod) qui s’est tenue le mardi 15 février 2022, le Pdg de la Société ivoirienne de manutention et de transit, Stéphane Eholié a été désigné Président du conseil d’administration, à Abidjan-Plateau (Maison de l’entreprise).

 

Afrique54.net – Gestion de la main-d’œuvre dockers avec une meilleure transparence et une gouvernance, veiller à l’application des décrets et règlements, garantir aux dockers l’application intégrale des décrets les concernant et, leur permettre de s’épanouir dans leur activité sont les tâches assignées à Stéphane Eholié qui va tenir les rênes du Bureau pendant 3 ans.

La recommandation a été faite le mardi 15 février 2022 par ses pairs après un vote unanime, à Abidjan-Plateau (Maison de l’entreprise), pour la bonne marche de l’organisation qui vient de voir le jour.

 

L’initiateur du projet de création du Bgmod s’est dit honoré d’être le tout premier président avec pour principaux acteurs les manutentionnaires, les transitaires et les dockers qui travaillent au chargement et au déchargement des navires dans les différents ports de la Côte d’Ivoire : Le Port Autonome d’Abidjan et le Port autonome de San-Pedro.

« Le port, poumon de l’économie ivoirienne, a comme acteurs des manutentionnaires, des transitaires et des dockers. Ces derniers jouent un rôle primordial dans la chaîne de valeur. Nous souhaitons une gestion collective. Cela nous invite à une autre méthode pour pérenniser nos entreprises », a-t-il sensibilisé.

Fulgence Aka, président du Comité de surveillance du Bgmod – Crédit photo: Thoumany Cissé

Pour sa part, Fulgence Aka, le président du comité de surveillance du Bgmod a sollicité les membres du conseil à travailler avec abnégation. « Nous allons veiller à l’application intégrale des décrets adoptés en termes de discipline », a promis le président du comité de surveillance, Fulgence Aka. Cette organisation déjà créée, a-t-il informé, a pour ambition de souscrire à l’élection auprès du Ministère des Transports dans le but d’être l’organisme unique à gérer la main-d’œuvre dockers.

La coopérative avec conseil d’administration le Bureau de gestion de la main-d’œuvre dockers compte à ce jour 24 associés coopérateurs et associés non coopérateurs. Elle est ouverte à toute personne physique ou morale domiciliée en Côte d’Ivoire, ayant une activité au sein des ports ivoiriens et utilisatrice de la main-d’œuvre dockers ou susceptible de l’utiliser.

 

By Afrique54.net – Daniel Jessica MEDEBODJI (stg), depuis la Côte d’Ivoire

 

Hot this week

Normes au Cameroun : Chantal Andely nommée Directeur Général par intérim de l’ANOR

►► Au cours de la 16 eme session extraordinaire...

Botafogo beat Vitoria to return to Brazilian Serie A summit

Botafogo beat Vitoria to return to Brazilian Serie A...

La République de Corée proteste contre les revendications territoriales du Japon sur des îlots contestés

La République de Corée a protesté vendredi contre les...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

error: Content is protected !!