dimanche, juillet 14, 2024
25.7 C
Yaoundé

Cameroun : Le FIMA, un nouveau concept pour valoriser les hommes et femmes de médias

Cameroun : Le FIMA, un nouveau concept pour valoriser les hommes et femmes de médias

►► Le Festival International  des Médias et Auxiliaires  (FIMA) sera organisé au Cameroun du 03 au 07 mai 2022. En prélude à cet événement qui met en vitrine les hommes et les femmes de médias, le promoteur dudit festival Marcel Mvondo Abeng, a tenu un point de presse à Yaoundé pour présenter le bien-fondé  et les contours de cette initiative inédite.

Afrique54.net – Le Festival International des Médias et Auxiliaires (FIMA) est une grande première au Cameroun.  C’est  la première fois qu’un évènement est organisé en honneur aux hommes et femmes de médias.  L’initiative qui prend corps, met pour une fois les journalistes et les médias en vitrine.

Le FIMA se tient à Yaoundé du  30 au 07 mai 2022. Pendant 05 jours, il va s’agir d’offrir une  plateforme  de communication  et sensibilisation  au public,  de mettre en lumière, les spécialistes de la plume et du micro qui travaillent dans l’ombre, œuvrer avec les syndicats pour obtenir auprès des banques des financements au profit des jeunes journalistes appelés à assurer la relève par la mise sur pied de leurs entreprises de presse entre autres.

De manière spécifique, il s’agira de valoriser les anciennes plumes qui ont fait honneur  au métier et qui aujourd’hui sont dans l’anonymat,  renforcer les liens  de confraternité entre les journalistes, redorer  le blason du secteur médiatique, restituer aux médias et aux  hommes et femmes médias leur valeur, œuvrer pour un secteur économique  viable  dans l’optique de leur permettre de  prendre leur destin en main en assurant leurs conditions de vie et de travail.

Au cours du point de presse tenu le jeudi, 12 août 2021 à Yaoundé par le promoteur du Festival International des Médias et Auxiliaires, Marcel Mvondo Abeng, homme de média a présenté le bien-fondé et les contours de cet évènement. 25.000  visiteurs sont attendus pour des échanges avec les spécialistes de la communication.

Egalement au programme,  des séances de travail entre Homme de médias et enseignants et parrains, des échanges B to B  entre promoteurs de médias et opérateurs économiques, mécènes et annonceurs.

Pour l’instant, l’heure est donc à la sensibilisation pour la réussite de ce festival inédit. Les opérateurs économiques, les hommes d’affaires, les entreprises, les différentes administrations publiques et privées peuvent prendre attache avec les organisateurs pour se faire enregistrer.

Le bien-fondé

Qui pour valoriser le journaliste ou les médias si ce ne sont pas les hommes et femmes de médias eux-mêmes. Toujours sollicités par les promoteurs d’entreprises, opérateurs économiques,  élites politiques, autorités administratives  entre  autres, les journalistes travaillent au quotidien pour élever  les hommes ordinaires, personnalités, Chefs d’Etats, stars dans leur diversité. La liste est d’être exhaustive.  Mais jamais, personne ne pense à les valoriser ou améliorer leurs conditions de vie et de travail au Cameroun.

Plusieurs réussissent l’exploit de fragiliser leur destin  pour paralyser la toute puissance de ce secteur d’activité.  Le 4è pouvoir au Cameroun vit dans la précarité par la volonté humaine.  L’on oublie très rapidement les services rendus à la nation, aux uns et autres.

 Les médias et les journalistes vivent comme ce lézard qui se retrouve  dans un sac d’ignames et meure de faim.  Plusieurs de ces spécialistes du traitement  et de la diffusion de l’information finissent leur carrière sans jamais  bâtir une véritable vie. Conséquence, à la retraite, ils mènent une vie misérable.

Il faut bien que cela cesse. Le journaliste ne saurait être l’enfant orphelin de la société. Il est temps pour que les hommes et femmes de médias s’intéressent à eux-mêmes, à leurs affaires voire à leur propre destin.

 

By Afrique54.net l Jean Baptiste Bidima


Pour tous vos besoins : Couverture médiatique, Article sponsorisé, Publicité, Spot publicitaire, Reportage, Publi-reportage, Reportage et montage audiovisuel, Interview, Partenariat, Création de site web, Développement d’une application Web ou Mobile, Transcription… Suggestion, dénonciation… Appelez le service commercial au +237 680 81 22 42 – E-mail : marketing@afrique54.net

Hot this week

Paris 2024 Cycling Preview: Pogacar, Van der Poel, Evenepoel to beat in tight road race

Paris 2024 Cycling Preview: Pogacar, Van der Poel, Evenepoel...

Candidature de Paul BIYA à la prochaine présidentielle –  Dr Henri Eyebe Ayissi, l’avant-gardiste

Candidature de Paul BIYA à la prochaine présidentielle -...

Donald Trump dit avoir été blessé par balle lors d’un meeting électoral en Pennsylvanie

Trump dit avoir été blessé par balle lors d'un...

La RPDC condamne les directives nucléaires des Etats-Unis et de la République de Corée

►► La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a...

Normes au Cameroun : Chantal Andely nommée Directeur Général par intérim de l’ANOR

►► Au cours de la 16 eme session extraordinaire...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

error: Content is protected !!