vendredi, juin 21, 2024
22.7 C
Yaoundé

L’Onu , le gouvernement camerounais et l’insertion socioéconomique des jeunes

L’Onu et le gouvernement veulent renforcer leur partenariat pour l’insertion socioéconomique des jeunes

 

C’était l’objet de l’audience de ce jeudi entre Mounouna Foutsou le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique (Minjec) et Matthias Zana Naab nouveau Coordonnateur résident des Agences du Système des Nations Unies au Cameroun.

 

 

A l’entame de l’audience, le Minjec a présenté  ses collaborateurs et a ensuite mis l’accent sur les programmes et projets destinés à l’insertion socio-économique des jeunes au Cameroun.

Jeunesse, maillon essentiel

Le Coordonnateur du SNU a rassuré le Minjec sur la poursuite et le renforcement de la collaboration entre les deux entités. Selon Matthias Zana Naab qui a  insisté sur la vision du Cameroun à l’horizon 2035 dans le secteur jeunesse, le Minjec a le nécessaire pour mener à bien cette mission.

Dans cette mission, le Minjec peut compter sur le SNU, rassure Matthias Zana Naab.

 

 

Faisant le round up des projets menés avec le Minjec notamment le Youth Connekt Cameroon, le Coordonnateur Résident du SNU a félicité le Minjec pour son action en faveur de la Jeunesse.

Matthias Zana Naab  a ensuite plaidé pour que le volontariat figure dans le plan de développement national en passe d’être voté.

Ensuite, le Coordonnateur du système des Nations unies a insisté sur trois axes pour une meilleure coopération avec le Cameroun : Renforcer la relation entre les Agences SNU et le Gouvernement camerounais ; une meilleure synergie d’action entre toutes les Agences et une meilleure capacité à mobiliser les moyens pour accompagner le gouvernement dans ses missions.

 

Lire aussi : Coopération Cameroun-Allemagne : Vers un nouveau souffle dans le domaine de la jeunesse et de l’éducation civique

 

A sa suite,  le Minjec, a remercié les agences du système des Nations Unies pour leur engagement à accompagner le gouvernement dans sa politique jeunesse. « Ladite politique doit être vulgarisée afin que les jeunes saisissent les opportunités gouvernementales pour leur plein épanouissement. Pour cela, les jeunes doivent être informés, sensibilisés et accompagnés. Plusieurs outils sont dédiés à cette cause, notamment l’Observatoire National de la Jeunesse, le Youth Connekt Cameroon ou encore le U-Report », a fait valoir le Minjec.

 

 

Au terme de l’audience, Matthias Zana Naab, s’est dit heureux de travailler avec le Minjec, « Je suis très content d’être au Cameroun en tant que coordonnateur du système des Nations unies. Je suis venu ici pour échanger avec le ministre en charge des jeunes compte tenu de ce que ce ministère travaille étroitement avec les agences du système des nations unies », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre, « Nous avons échangé sur tous les processus de notre intervention avec le gouvernement surtout dans le processus d’insertion de la jeunesse. J’ai échangé aussi avec le  ministre pour savoir comment le système peut renforcer son partenariat surtout avec ce ministère pour donner de l’espoir à la jeunesse. Par ce que je crois en la jeunesse et elle représente un segment important de ce merveilleux pays.»

En rappel, Matthias Zana Naab est le nouveau coordonnateur resident du Système des Nations unies  depuis le 1er septembre 2020. Il remplace à ce poste l’Italo-vénézuélienne Allegra Baiocchi.

 

Par Armand Ougock ► Afrique54.net

 

Hot this week

La Chambre internationale de Dubaï communique sur l’expansion des entreprises de Dubaï en Afrique

La Chambre internationale de Dubaï conduit une délégation au...

L’économie ukrainienne est confrontée à des risques accrus dans un contexte difficile (banque centrale)

►► L'économie ukrainienne est confrontée à des risques croissants...

Camtel et Camwater signent une convention pour la mutualisation des opérations de réseaux

►► La Cameroon Telecommunications (CAMTEL) et la Cameroon Water...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img