dimanche, juin 23, 2024
20.8 C
Yaoundé

Beac : Répartition des milliards des Etats de la CEMAC

Beac : Répartition des milliards des Etats de la CEMAC

Alors que le débat sur la plus vieille des monnaies le Franc CFA encore en circulation n’en finit pas, celui de la situation des avoirs extérieurs des pays de la Communauté Economique et Monétaires de l’Afrique Centrale dans les comptes du Trésor français n’en est pas moindre.

Le débat sur le franc CFA bien que complexe est plus que jamais sur les lèvres d’une large majorité de la population. Notamment, des pays africains qui utilisent cette monnaie. Un débat qui s’invite partout, en déchainant des passions parasitées par des revendications identitaires et de vieilles blessures qui remontent à la colonisation.

Au centre de la polémique, le fait que la France garantisse la convertibilité illimitée du franc CFA en échange du dépôt sur des comptes d’opérations, ouverts auprès du Trésor français, de la moitié des réserves de change des Etats membres à la fois de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) et de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Créé le 26 décembre 1945, le Franc CFA est régulièrement présenté comme la monnaie commune à 14 pays d’Afrique centrale et occidentale. Dans les faits, le terme Franc CFA est utilisé pour désigner deux monnaies distinctes dont la gestion incombe à deux instituts d’émission distincts. « 60 ans après les indépendances, il y a une demande d’émancipation de la jeunesse africaine. C’est un signe de bonne santé démocratique que des sociétés civiles africaines se saisissent de ce sujet », affirme l’économiste togolais Kako Nubukpo.

Ancien ministre de l’Evaluation des Politiques Publiques au Togo est désormais, Directeur de l’Observatoire de l’Afrique Subsaharienne à la Fondation Jean Jaurès, il se présente comme un fervant opposant au franc CFA.

Des avoirs disproportionnés entre les membres de la CEMAC

A la fin de l’exercice 2015, le Cameroun était le pays dont les avoirs extérieurs dans les livres du Trésor français étaient les plus élevés au sein de la sous-région de la CEMAC. Avec 1 117 milliards FCFA d’avoirs extérieurs nets, le solde Camerounais représente 34% du total des avoirs de la CEMAC en France tous pays et BEAC incluse.

Les 671 milliards FCFA d’avoirs extérieurs de la République du Congo représentent 20% des avoirs extérieurs sous-régionaux. Par ailleurs, leur niveau est en forte baisse (-43%) comparé à l’année précédente où ils plafonnaient à 1 185 milliards FCFA. On peut y voir une conséquence directe de la baisse des cours du pétrole qui a affecté les rentrées budgétaires du pays. Quant au Gabon, ses avoirs extérieurs se sont élevés à 527 milliards FCFA à la fin de l’exercice 2015 et représentaient 16% du solde cumulé sous régional.

La Guinée Equatoriale qui fut pendant la première décennie des années 2000 l’une des principales pourvoyeuses d’avoirs extérieurs a vu sa contribution fondre. Alors qu’ils étaient encore de 1 306 milliards FCFA en 2009, les avoirs extérieurs de la Guinée Equatoriale n’étaient plus que de 356 milliards FCFA à fin 2015 contre 116 milliards FCFA pour le Tchad et 60 milliards FCFA pour la Centrafrique.

 

Par Thierry Eba / Afrique-54.com / Afrique

Hot this week

Au moins 42 Palestiniens tués dans des attaques israéliennes sur la ville de Gaza

►►Au moins 42 Palestiniens ont été tués dans des...

La Russie s’engage à répondre de manière adéquate si les Etats-Unis ferment son centre des visas

►► La Russie donnera une réponse adéquate si les...

Les propriétaires immobiliers de Hong Kong  envisagent la vente à perte

► ► Le marché immobilier de Hong Kong a...

Cameroun : Intégralité de la réaction de Maurice Kamto à l’« irresponsable » augmentation du coût du timbre de la CNI

►► « En plus d’être irresponsable, cette augmentation ne tient...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories