vendredi, juin 21, 2024
22.7 C
Yaoundé

Délestage électrique à Yaoundé : Vers le retour à la normale

Délestage électrique à Yaoundé : Vers le retour à la normale

La visite du Ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba sur le site du poste de transformation BRGM de Melen le 23 août 2019, a été l’occasion pour les ingénieurs de la SONATREL et d’ENEO de rassurer le Ministre et les Hommes de médias du retour imminent à la stabilité de l’électricité dans la ville de Yaoundé.

Un délai de trois jours est donné, par les responsables des travaux sur le site du poste de transformation BRGM de Melen,  pour pallier le problème de coupures et de manque d’électricité dans certains coins de la ville de Yaoundé. L’incident survenu le 7 août dernier sur le site avait perturbé la stabilité de l’énergie électrique dans certain quartier de la cité capitale. Dès lors, les services en charges avaient perdu le sommeil. Sur les lieux,  techniciens et ingénieurs sont à l’œuvre, les nouveaux transformateurs et autres pièces continuent d’être montées.

Arrivé aux environs de 15h, le Ministre Gaston Eloundou Essomba a fait le tour du site pour se rassurer de l’effectivité des travaux dont les résultats sont attendus dans un bref délai. Le chef de l’Eau et de l’Energie est rassuré non seulement par ce qu’il a vu sur le terrain mais également par la démonstration de Léopold Tchoutio, responsable transport et maintenance poste à la Société National de Transport Electrique (SONATREL).

Eneo et Sonatrel en désaccord sur les délais

Le chef service SONATREL, présente les travaux qui sont à la phase de test en vue de se rassurer de la qualité et de la performance du matériel installé. C’est le cas des aérothermes en plein fonctionnement qui rassurent de l’efficacité des nouveaux transformateurs installés. Le responsable de service conclut en disant « côté SONATREL, tout est mis en œuvre pour que le retour à la normale se fasse dans les délais prescrits par notre direction et par le gouvernement ».

Si tout semble prêt côté SONATREL, ENEO avance en mode précaution. Jean Didier Ndoh, Chef de Projets ENEO dit être en phase d’essaies qui se font graduellement et connaîtront une progression de 20%, 30% en tenant compte des horaires. Toutefois, le Chef des Projets ENEO rassure que ces essai se feront dans un intervalle de trois jours et que mardi au soir tout sera revenu à la normale.

La situation qui préoccupe tant les habitants de Yaoundé depuis les dégâts commis par cet incident est, au regard de ce qui est fait sur le site, en voie de passer à un triste souvenir.

 

© Martin Ngane ǀ Afrique-54.com ǀ 

E-mail : afrique54news@gmail.com

 

[UAS_role roles= »editor »][printfriendly][/UAS_role]

 

Hot this week

La Chambre internationale de Dubaï communique sur l’expansion des entreprises de Dubaï en Afrique

La Chambre internationale de Dubaï conduit une délégation au...

L’économie ukrainienne est confrontée à des risques accrus dans un contexte difficile (banque centrale)

►► L'économie ukrainienne est confrontée à des risques croissants...

Camtel et Camwater signent une convention pour la mutualisation des opérations de réseaux

►► La Cameroon Telecommunications (CAMTEL) et la Cameroon Water...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img